Le Bureau des Moniteurs des Alpes-Maritimes vous emmène dans les Gorges du Loup

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur regorge d’endroits magnifiques à explorer mais encore faut-il savoir comment s’y rendre. Le Bureau des Moniteurs du pays niçois vous accompagne sur les sites d’exception des Alpes-Maritimes, de Haute-Provence, du Var et même aux abords de la frontière italienne. Pour nous donner envie de partir sur les sentiers de randonnée, Olivier Kung, guide de montagne au Bureau des Moniteurs, nous parle de l’un de ses secteurs préférés : les Gorges du Loup.

Canyoning dans les gorges du Loup.

By Lacollesurloup (Own work) [CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons

Un territoire qui s’étend sur plus de 50 km

La vallée du Loup ne tire pas son nom du canidé sauvage qui peuplait autrefois les forêts de France comme on pourrait s’y attendre mais plutôt du fleuve qui la traverse de part en part. Bien que les Alpes-Maritimes soient de nouveau le territoire de quelques spécimens de loup, c’est bien la rivière éponyme qui nous intéresse ici. Cette dernière prend sa source dans les Préalpes sur le massif de l’Audibergue à près de 1300 mètres d’altitude et se jette 50 kilomètres au sud dans la mer Méditerranée aux abords de Villeneuve-Loubet.

Un fleuve, une histoire

Le passage sinueux que le Loup s’est frayé dans la vallée au cours d’innombrables années est à l’origine de magnifiques reliefs rocheux. Ces gorges représentent un point de passage obligatoire pour les amateurs de randonnée comme nous l’explique Olivier Kung :

R : En effet, la vallée du Loup recèle bien des trésors pour toutes les activités de pleine nature tels que visites du patrimoine, canyoning ou escalade. Par exemple, la randonnée de Gourdon est le point de départ de magnifiques balades sur les vastes plateaux suspendus de Caussol et Calern qui se pratiquent en toute saison (sauf plein été quand il y fait trop chaud).

Pouvez-vous nous en dire plus sur les trésors des Gorges du Loup ?

R : Se rendre dans les Gorges du Loup c’est aussi partir à la découverte d’un terroir riche car elles abritent les vestiges des premiers peuples d’agriculteur du département. Au cours de votre sortie, vous pourrez admirer une faune ainsi qu’une flore endémiques aux régions karstiques offrant des paysages vraiment particuliers et inattendus.

Peut-on s’y rendre en ce moment ?

R : Ce secteur peut aussi être pratiqué en raquettes à neige. Nous conseillons notamment le massif du Cheiron et Gréolières, surplombants le débouché du fleuve Loup sur le littoral méditerranéen.

Vous êtes impatient de vous rendre sur ce site ? Contactez le Bureau des Moniteurs en ligne pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam