Le prix des logements étudiants en France

Il est temps de chercher un appartement pour les étudiants, c’est donc le moment pour eux de s’installer dans un logement neuf Alpes-Maritimes ou ailleurs. Les difficultés pour trouver un logement sont de plus en plus compliquées, ils leur arrivent parfois de devoir payer les mois où ils ne sont pas encore dedans (Juillet-Août) pour être sûr d’avoir leur appartement pour la rentrée. Des logements de plus en plus rares mais aussi de plus en plus chers !

Une enquête a été effectuée par le réseau Century 21, ces résultats dévoilent le baromètre des prix de l’immobilier étudiant. Le but de cette étude est d’aider les étudiants à ne pas se faire avoir.  Cela leur permet d’avoir de quoi se référer pour vérifier si le prix est raisonnable ou non.

campus étudiant de mulhouse par l'agence de la région Mulhousienne
La bonne nouvelle de la rentrée est que la tendance des prix est à la baisse dans de nombreuses villes. Cela est dû au dispositif Scellier qui a permis la création 400 000 nouveaux logements pour alimenter le marché locatif étudiant.

Voici quelques exemples de loyer moyen pour un logement ayant une surface entre 15 et 50 mètres carrés.

  • Le plus cher reste forcément la ville de Paris avec ses 723 euros. Ensuite, Lille avec ses 540 euros et Lyon avec ses 525 euros.
  • La French Riviera n’est donc pas l’endroit où faire ses études revient le plus cher niveau loyer et c’est plutôt étonnant.
  • Les villes les moins chers sont Brest avec 320 euros, puis Dijon avec 325 euros et Grenoble avec 340 euros.

Cette étude a prouvé aussi que le prix des loyers pour des superficies moyennes entre 20 et 30 mètres carrés sont en baisse dans certaines villes comme Limoges, Marseille, Grenoble, Montpellier, Reims…

Maintenant que vous êtes bien conseillés, attention à ne pas vous faire avoir et bonne rentrée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *