Le marché immobilier en PACA en constante progression

S’il est vrai que dans le département des Alpes-Maritimes, le volume des transactions immobilières est en légère baisse, plus globalement, le marché immobilier dans la région PACA n’en reste pas moins en constante augmentation. En effet, l’activité dans l’immobilier n’a pas cessé de progresser dans les cinq autres départements. On constate par exemple une hausse de 18% dans les Alpes-de-Haute-Provence, de 11% dans le Var, de 6% dans les Bouches-du-Rhône, de 3% dans les Hautes-Alpes et de 2% dans le Vaucluse.

Pôle de concentration inédite, cette région qui regorge de sites exceptionnels est animée d’une importante activité économique qui soutient l’immobilier et attire autant les investisseurs, que les travailleurs et les vacanciers. Chaque année, la demande de logements dans la région est en hausse et de nombreuses nouvelles constructions émergent. On constate que le coût de l’immobilier dans les villes du bord de mer est plus élevé comparé à celui de l’immobilier dans l’arrière-pays.

Vue sur la baie de Nice.

Immobilier neuf, hausse dans les zones littorales

À Marseille, Nice et Aix-en-Provence, on enregistre une hausse de 2% du prix de l’immobilier. L’analyse du marché immobilier en France révèle que c’est dans la région PACA que le prix moyen d’un logement neuf est le plus élevé. Néanmoins, cette partie de la France continue de fasciner les acheteurs. En effet, en 2017, 12% des logements neufs en France – soit environ 14 400 résidences – ont été vendues dans la région PACA.

Immobilier ancien, hausse dans les Bouches-du-Rhône

Les Bouches-du-Rhône à elles seules concentrent 38% des transactions dans le marché immobilier ancien de la région PACA. Et pourtant, les prix de l’immobilier ancien y sont les plus élevés. Effectivement, il faut débourser en moyenne 520 000 € pour acheter un logement ancien à Aix-en-Provence, contre 510 000 € à Antibes, 480 000 € à Nice, 380 000 € à Toulon et 340 000 € à Marseille.

Tendance à la baisse des prix et des loyers

Malgré le fait que le prix de l’immobilier et le tarif locatif dans la région PACA soient les plus élevés de France, on constate que ces deux dernières années ils auraient tendance à baisser légèrement. Les baisses enregistrées sont comprises entre 1% et 3% du prix moyen du mètre carré, avec un écart de prix qui peut aller jusqu’à 2000 € par mètre carré selon les villes concernées. Ainsi, le prix du mètre carré est estimé à environ 5500 € à Cannes, 5000 € à Aix-en-Provence contre 2600 € à Nice et Marseille (qui a donc baissé de 1400 €)

Dans la majorité des cas, l’acquisition d’un bien immobilier est conditionnée par la souscription d’un prêt immobilier. Pour obtenir un meilleur taux, il peut toujours se révéler utile et nécessaire de consulter des sites de comparaison tels que detective-banque.fr, qui fournit toutes les informations nécessaires concernant les prêts immobiliers dans différentes banques, en ligne ou en réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *