Nos astuces pour réussir de belles photos de printemps

Les fleurs qui éclosent, les couleurs et la fraîcheur : on apprécie tous la beauté du printemps. C’est pour les photographes le meilleur moment de l’année pour prendre de jolis clichés. Aussi bien pour les amateurs que pour les professionnels, prendre une photo au printemps et la réussir est un rite de passage. C’est une occasion comme une autre de se prouver à soi-même et aux autres que l’on a l’étoffe d’un véritable photographe. Il reste à cerner les règles de base pour réussir ce genre de cliché.

Photo d'une fleur au printemps.

 

Régler son appareil photo

On ne cessera jamais de le dire : la réussite d’une photo se base sur la qualité de votre appareil photo avant tout. Et la prise d’une photo printemps n’échappe pas à la règle. En plus de choisir un accessoire de marque, il vous faudra également le paramétrer comme il se doit.  Dans un cliché aussi spécifique, la sensibilité de votre appareil est un détail important à voir. En général, on conseille une ISO de 100 ou 200 en fonction du temps.

En outre, pendant toute la prise de vue, vous devez être en mode « priorité diaphragme ». Cela vous permettra de mieux capter chaque élément du tableau et d’apporter un peu de profondeur à l’image. Le diaphragme devra être fermé pour tous les clichés, peu importe la distance. Les professionnels en la matière vous conseillent d’utiliser le paramètre F11, notamment si vous choisissez une photo de paysage. En règle générale, cela permet d’avoir une photo fidèle de votre sujet, ce qui vous garantira en prime la réussite de votre prise de vue. Pour mettre en valeur une fleur, il est plus opportun d’utiliser le diaphragme F, F3, ou 5.

Focus sur l’éclairage

Pour réussir une photo printemps, prendre le temps d’étudier l’éclairage et la luminosité de vos images est de mise. Mais attention, chaque fleur peut avoir son niveau d’exposition propre. Il faudra donc adapter votre appareil en fonction de chaque sujet. Un conseil cependant, dans tous les cas, pensez à remplir votre cadre et à bien choisir votre emplacement pendant la prise de vue. Bien souvent, l’exposition au soleil joue un rôle important dans l’éclairage d’un cliché.

Il existe également une autre technique que vous pouvez mettre à profit afin d’assurer la beauté de votre cliché : les filtres. Sur les logiciels de traitement d’image en tout genre, voire sur les appareils photo, vous avez des filtres spécialement dédiés aux photos printemps. Ces derniers permettent d’accentuer le contraste et l’intensité des couleurs.

Contrairement aux idées reçues, passer les images aux filtres polarisants n’est pas de la triche. Il ne s’agit que d’un travail qui vise à optimiser les couleurs des images, afin que ces dernières reflètent fidèlement les couleurs naturelles de votre paysage. C’est notamment une technique utilisée par les photographes experts dans le but d’assurer la réussite de leurs tableaux. Et vu la facilité d’utilisation des programmes disponibles pour la retouche, il s’agit d’une démarche à la portée de tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *