Luttons contre le gaspillage de l’eau dans nos jardins – Partie 1

Depuis plusieurs semaines, la France traverse une grande vague de chaleur. Les températures de jour comme de nuit sont tellement élevées que la plupart des départements sont placés sous vigilance canicule. Pour endiguer les effets néfastes de ce phénomène sur notre jardin, la question de l’eau est d’autant plus sensible. Le blog 06-actus vous explique ce qu’il faut faire et ne pas faire pour entretenir son jardin. Vous aurez peut-être besoin de vous rendre dans un magasin de bricolage pour revoir votre arsenal d’outils de jardin.

Utiliser les bons outils de jardinage pour ne pas gaspiller l'eau.

https://pixabay.com/fr/arrosage-arrosoir-plantes-vert-791312/

 

Une idée qui coule de source mais qui n’est pas efficace

Pour lutter contre les effets de la chaleur sur notre organisme, il est recommandé de s’hydrater un peu plus qu’en temps normal. Pour les plantes, c’est totalement différent. Arroser généreusement son jardin n’est pas la solution idéale. En effet, même lorsque vous mouillez abondamment la terre, très peu d’eau parvient aux racines en réalité. La capacité d’absorption d’une plante est limitée et ne peut se faire que dans le temps. En d’autres termes, cela signifie qu’une grande partie de l’eau s’infiltrera dans la terre plus profondément ou s’évaporera avant même que vos plantes puissent en bénéficier.

Nos solutions pour un jardin en bonne santé

Avec ce qui vient de se dire un peu plus haut, on peut en déduire que les plantes ont tout simplement besoin d’avoir une petite réserve d’eau à portée de main pour s’hydrater en continu. L’idée a déjà fait son bout de chemin et elle fait d’ailleurs partie de nos solutions d’arrosage intelligentes. Technique de micro irrigation utilisée dans les coins les plus arides du globe, le système du goutte à goutte est connu depuis l’Antiquité. Il a par la suite été délaissé au profit d’autres méthodes plus modernes mais revient aujourd’hui sur le devant de la scène avec quelques améliorations. Plus accessible et facile à installer, cette méthode convient aussi bien aux grandes cultures qu’aux petits potagers et plates-bandes.

Cet article vous a plu ? On se donne rendez-vous prochainement sur le blog pour la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam