L’Allianz Riviera : un rêve en rouge et noir

10785577ogcdesign-pngLe football est le sport préféré des Français, activité culte qui fait frémir la foule et s’élancer les cœurs passionnés. Bien entendu, Nice n’y échappe pas ! Il semble difficile de parler de Nice sans parler de l‘OGCNice.

Les Niçois, les vrais, aiment leur ville avec passion. C’est dans le cœur, dans les tripes, dans l’âme: on nait niçois, on vit niçois, on respire niçois et on meurt niçois. Chauvins et très attachés à leur comté, c’est en masse et avec amour qu’ils prennent, un weekend sur deux, le chemin du stade du Ray. Un stade culte et aimé, témoin de défaites, mais surtout de victoires, particulièrement cette année. En effet, l’OGCNice pointe actuellement dans les hautes sphères du classement et ne cesse pas de faire rêver.

Petit hic à cette équipe magique à laquelle les Niçois tiennent tant : son stade. Inauguré en 1927, le stade du Ray a fait son temps et ne colle plus aux espoirs et ambitions de l’équipe et de ses supporters. Souvent qualifié de « rustique », petit pour une équipe évoluant en Ligue 1, « Lou Ray » dépose les armes pour laisser place en 2013 à l’Allianz Riviera, un stade époustouflant.

Actuellement en construction dans la Plaine de Var, ce stade à la capacité d’accueil de 35.000 à 40.000 places met du baume au cœur à tous les Nissarts. Admiratifs face à ce gigantesque monument, rêveurs d’un futur footballistique meilleur, les Niçois trépignent d’impatience. Et il y a de quoi ! Le Nice Stadium, officiellement nommé Allianz Riviera, sera une vraie plaque tournante pour le département. decouverteLieuDiapo2

La polémique concernant le nom du stade en a interpellé plus d’un, le peuple niçois désirant un nom beaucoup plus propre à la culture nissarda, plutôt qu’un nom commercial et impersonnel. Pour apaiser les désaccords, leur avis a été demandé pour le nom des tribunes et l’on peut dire que les idées ont fusé. Afin d’accentuer l’identité niçoise, voici les noms qui ont été choisis : Garibaldi et Ségurane, personnages phare de la ville, Ray et Tribune Sud en commémoration de l’ancien stade et de la Brigade Sud, groupe de supporters.

Multifonctionnel, le nouveau stade accueillera des magasins, des restaurants, des bureaux et le Musée National du Sport : rien que cela ! Un véritable dépaysement pour les Niçois, habitués à leur Ray, tant aimé, mais bien moins impressionnant.

Une chose est certaine, c’est qu’un avenir prometteur est destiné à l’OGCNice, équipe surprenante qui ne cesse pas de faire ses preuves en L1, grâce, sans nul doute, à l’amour et au soutien de ses supporters. Rendez-vous en juin 2013 pour l’inauguration de l’Allianz Riviera, source inépuisable de rêve : un stade qui ne cessera de trembler au son de Nissa, la bella.

Plus d’informations sur le site officiel: Allianz Riviera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *