En France, beaucoup de commerces restent inaccessibles

Après l’entrée en vigueur de la loi Handicap, les commerces et les établissements recevant du public (ERP) de 5e catégorie bénéficiaient d’un délai de trois ans pour s’équiper de manière à être plus accessibles. Les bâtiments plus grands, eux, profitent d’un délai de six ans.

Personne en fauteuil roulant dans la rue.

https://pixabay.com/fr/fauteuil-roulant-soins-908343/

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Le constat est sans appel, encore beaucoup de petits établissements ne sont pas aux normes et ne facilitent en rien l’accès aux personnes à mobilité réduite. Un véritable bon en arrière pour celles et ceux qui espéraient un peu plus de considération de la part des commerçants de proximité…

Pourquoi est-ce si important ?

La loi l’exige : les commerces doivent être accessibles et adapter leurs abords avec des équipements spécialisés pour favoriser le passage des fauteuils roulants et les mouvements des personnes à mobilité réduite.

Les types d’aménagement possibles

  • Installer une rampe pour fauteuil roulant fixe ou amovible : un accessoire indispensable pour franchir une entrée surélevée.
  • Lorsque la rampe est amovible, il est obligatoire de faire poser un carillon pour permettre aux usagers de signaler leur présence.

Vous êtes un professionnel et vous souhaitez aménager votre établissement ? Des sites spécialisés en matériel pour personne à mobilité réduite vous proposent un large choix d’équipements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *