En 2020, l’allocation de solidarité aux personnes âgées évolue

Anciennement appelée minimum vieillesse, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) est nommée ainsi depuis l’année 2006. C’est une aide sociale qui est versée aux retraités qui ont une faible retraite. Cette aide est versée par la caisse d’assurance retraite et de la santé au travail. Elle assure aux retraités en difficulté un minimum de revenus en complément de leur retraite mensuelle. Son montant va dépendre des ressources que perçoit la ou le retraité·e.

C'est une couple de retraité qui se balade.

https://pixabay.com/fr/photos/vieux-couple-personnes-%C3%A9trangers-450742/

Les conditions pour obtenir l’ASPA

Pour pouvoir bénéficier de cette aide vos revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond et vous devez être âgée de minimum 65 ans. Cela fonctionne aussi pour les retraités à faible revenu en maison de retraite.

  • Une personne seule : votre plafond de ressources mensuelles ne doit pas dépasser 868,20 euros.
  • En couple (mariage, pacs, concubinage) : votre plafond de ressources mensuelles ne doit pas dépasser 1 347,88 euros.

Attention, le résultat final de vos ressources mensuelles prend en compte les autres types d’aides tels que : pension alimentaire, allocation pour une personne handicapée, pension de retraite, pension d’invalidité.

Les montants de l’ASPA

  • Une personne seule : 903,20 euros par mois.
  • En couple : 1402.22 euros par mois.

La hausse est donc de 35 euros supplémentaires par mois pour une personne seule et 54 euros supplémentaires pour les personnes en couple, et ce, dès le premier janvier 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *